top of page

Emily Dickinson : une vie en poème

Dernière mise à jour : 10 juil. 2022

CreditsAmherst College, Amherst MA | Amherst Manuscript # 278 | Amherst - Amherst Manuscript # 278



Le Matricule des Anges avait publié en mai dernier, un entretien croisé entre Antoine Cazé et Nicolas Millet sous l'amicale direction d'Emmanuel Laugier.


Vous trouverez ci-dessous l'intégralité des réponses données par le traducteur (E. Dickinson, Where rode the Bird, 2021) au cours de cet entretien.


Des réponses qui n'avaient évidemment pas pu toutes trouver leur place dans le magazine tant la poésie d'E. Dickinson est vaste et riche.



E.D. Une vie en poème Entretien Laugier_millet intégral
.pdf
Download PDF • 295KB


& pour fêter le mois de juillet ce poème nouvellement traduit, pour une fois dans le domaine public ! :


Dis-moi Juillet ─

Où est l’Abeille ─

Où est la Sève ─

Où est le Foin ?


Ah, dit Juillet ─

Où est la Graine ─

Où est le Bourgeon ─

Où le Mois de Mai ─

Dis-Moi ─ Toi ─


Mais non ! ─ dit le Mois de Mai

Montre-moi les Flocons ─

Montre-moi les Carillons ─

Montre-moi la Nonnette !


Chicanait la Nonnette ─

Où donc le Maïs ? ─

Où donc le Brouillard ? ─

Où donc la Bogue ?

Ici ─ dit l’Année ─



L'anglais de la poète,


indépassable, dit, lui :



Answer July ─

Where is the Bee ─

Where is the Blush ─

Where is the Hay ?


Ah, said July ─

Where is the Seed ─

Where is the Bud ─

Where is the May ─

Answer Thee ─ Me ─


Nay ─ said the May ─

Show me the Snow ─

Show me the Bells ─

Show me the Jay !


Quibbled the Jay ─

Where be the Maize ─

Where be the Haze ─

Where be the Bur ?

Here ─ said the Year ─



Emily Dickinson, 1863,

Public domain, © éd. atmen,

Juillet 2022, pour la trad. fr.

[ traducteur : Nicolas Millet ]



| Pour répondre à l'avance à l'acuité de certain(e) : oui, le Geai a disparu en français ! Mais au moment où E. Dickinson écrit, le terme "Jay" ne renvoie pas nécessairement à l'oiseau lui-même mais plutôt, de manière figuré, à toute espèce qui par sa présence dans le ciel indiquerait la venue ou le temps de l'hiver :

jay = "Blue jay ; bird with striking plumage ; flying creature that chatters noisily ; [fig.] fowl signaling the winter season." (Webster's 1844 American Dictionary of the English Language).

La "Nonette" choisie pour le passage d'une langue à l'autre est bien un des oiseaux visibles en hiver pour nous : c'est une mésange parmi d'autres tout aussi commune. Et son nom a l'avantage insigne de rendre l'écho anglais entre "nay" et "jay", "non" et "Nonette"

(un temps, "Nenni" fut préféré pour "Nay", ce qui "fonctionnait" aussi ; mais le "Mais non" finalement choisi permet de mieux instaurer, plus visiblement, l'équilibre existant en anglais entre le début et la fin du vers : "Nay/May" -> Mais/Mai). |


| Et oui, aussi : "Sève" est bien loin de "Blush" : la beauté de ce mot dans ce texte qui dit le rouge qui monte aux joues (pas nécessairement par honte, qui ne dit pas non encore le "fard"), qui dit le sang irriguant le visage d'un coup, et qui le vivifiant, le revivifiant lui donne alors un éclat, l'apparence d'un feu sans pareil

qui dessine donc d'un trait tout ce en quoi le printemps se résume pour nous : cette (re)montée resplendissante, grisante (mais avec du rouge !) de vie qui succède brusquement au morne et mort hiver ─ c'est d'ailleurs un mot qui peut signifier "bloom, energy, life", "fleur/floraison, énergie/vitalité, vie" ─ est bien difficile à rendre ;

en respectant l'élément rythmique du poème en tout cas. On s'est donc rabattu, faute de mieux pour le moment ?, et après bien des essais & des tentatives/tentations sur le mot "Sève". On a perdu la couleur du "blush" mais peut-être pas le mouvement et "l'essentiel" : la poussée, la montée de sève le jaillissement de la vie, à nouveau. |

79 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La Déployée/Des pas sur Moà-neige [une lecture]

Pour Juliette Fontaine “J’écris dans les marges du monde”, dit-elle ─ simplement, doucement. Et à partir d’où, en effet ─ écrire ? De quel pudique endroit ─ en retrait, sans être retiré/e du monde ─ t

Comments


bottom of page